Quatre questions à Laurence Vanderhaeghen, conseillère de rédaction de SlowTrip Magazine

04/07/2022

Votre clientèle risque de partir en voyage itinérant pour les prochaines vacances. En effet, depuis le courant du mois de juin, le premier numéro de Slow Trip Magazine (codification 16611 à 8,90 €) offre en main des conseils pour voyager moins vite, moins loin mais avec panache. La Quotidienne a voulu en savoir plus. Les précisions de Laurence Vanderhaeghen, conseillère de rédaction de SlowTrip Magazine.

Quelle est la promesse éditoriale du magazine ?

SlowTrip Magazine est un magazine qui emmène les lecteurs en voyage. Notre idée principale est de donner l’envie de voyager moins loin, moins vite. Nos pages font la part belle aux chemins de traverse, aux aventures possibles à mettre en œuvre, raisonnables financièrement et qui tiennent compte aussi de l’environnement.

L'idée du magazine est de promouvoir un tourisme beaucoup plus lent, qui s'ancre dans les lieux et dans le temps. Nous tenons à proposer un tourisme durable, des aventures accessibles aux personnes peut-être moins aventureuses.

Qu'est-ce qui distingue Slow Trip Magazine des autres titres du même linéaire ?

A l'heure actuelle, il existe beaucoup de magazines d'aventure. Avec SlowTrip Magazine, on cherche à se démarquer en proposant des sorties pour des familles, des personnes moins aventureuses mais qui ont envie de passer du temps dans la nature ou de faire leurs premières micro-aventures. Notre magazine se distingue aussi par son placement. Nous n'avons pas voulu nous positionner uniquement sur de l'aventure, ni sur du pur tourisme. Nous sommes un entre-deux, qui pourrait plaire au plus grand nombre.

Quelles sont les surprises du premier numéro ?

Pour notre numéro de lancement, on s'en va sur les sentiers et les rivières. On a voulu associer la terre et l'eau. Les lecteurs peuvent y découvrir des micro-aventures en canoë, à pied ou en radeau en France. On parle aussi de voyages exceptionnels, qui s'ancrent dans le slow tourisme, sur le GR 3, qui longe la Loire. Un road book dans le comté de Sligo en Irlande est également accessible, les distances sont courtes et emmènent les lecteurs vers des découvertes nature. La revue se complète avec les rubriques "Les conseils de l'aventurière", "La santé du voyageur", "La sécurité en voyage", "L'éthique du voyageur" ou encore « Cuisine du monde ».

Comment va se dérouler la suite pour SlowTrip Magazine ?

Le thème du second numéro sera "Et si on prenait le temps ?". Avec la rentrée, on sait que nous sommes un peu dans une sorte de frénésie de rentrée parce qu'il y a beaucoup de choses qui se passent, beaucoup de choses à faire, à suivre, à préparer. Ainsi, on a voulu prendre à contrepied cette rentrée pour souffler un peu. On part à la rencontre de voyageurs et de réalisateurs qui ont pris le temps. Le numéro d'hiver met en lumière "La cabane". La saison de l'hiver, on peut l'associer aux cabanes et aux feux dans la cheminée. Ce troisième numéro met en exergue des sorties en nature plutôt dans les montagnes, des refuges mais aussi des cabanes alternatives.