Reporters Sans Frontières lutte pour l’environnement

01/06/2022

Il y a trente ans, Reporters sans frontières publiait le premier numéro de 100 photos pour la liberté de la presse. Depuis ses débuts, leur collection s’est explicitement engagée pour l’environnement. De National Geographic à Vincent Munier en passant par Sebastião Salgado, Reporters Sans Frontières met à l’honneur les grands photographes du vivant et défend partout dans le monde ceux et celles qui se battent pour un journalisme vert.

Dans ce numéro 70 intitulé 100 photos d’arbres pour la liberté de la presse s’inscrit en droite ligne de cet engagement. Comment défendre notre planète si les journalistes ne sont pas libres d’enquêter sur les scandales environnementaux ? C’est le problème que veut soulever Reporters Sans Frontières avec ce livre en vente depuis aujourd’hui. En moyenne, deux journalistes sont assassinés chaque année pour avoir voulu faire la lumière sur ces questions.

L’avant-propos du livre est signé par l'écrivain Sylvain Tesson. "Les arbres nous regardent vivre. Nous souffrons, nous passons, nous mourrons. Eux reviendront toujours. Un arbre meurt. Il tombe. Un autre repoussera. Rien n'est grave, la forêt est la preuve de l'éternel retour de toute chose", écrit l'auteur.. Au fil de la centaine de pages, des photographes des XXe et XXIe siècles livrent leur vision de l'arbre et de la forêt : soigneur d'éléphant thaïlandais endormi entre deux branches par Steve McCurry (2010), champ d'oliviers et de coquelicots en Provence par Jacques Henri Lartigue (1954) ou incendies géants en Australie en 2020 par Andrew Quilty.

La vente de ce livre permet à RSF de récolter des fonds, dans une opération sans commission toujours soutenue par les marchands de presse. L'association en publie plusieurs par an, diffusés dans une trentaine de pays. Leurs ventes représentent 30% de son budget total.

Prix : 9,90 € / Codification : 03981