Technikart se transforme et devient un « accélérateur d'idées »

08/03/2019

Presque 30 ans après sa création, le mensuel culturel Technikart renouvelle sa formule, change de ton et de base-line. Le magazine (codification : 14465) bénéficie d'une nouvelle maquette, plus aérée, qui permettra de faciliter la lecture tout en mettant à l'honneur photos et illustrations. Le titre augmente sa pagination, passant à 132 pages, avec un nouveau format (22,5 par 29,5 cm), un nouveau papier et toujours le même prix (4,90 euros). 

La parution se revendique désormais comme un média « accélérateur d'idées » comme le suggère sa nouvelle base-line. « Nous vivons dans un monde où tout s'accélère, sauf notre capacité à en tirer le meilleur pour nous-mêmes » déclare dans un communiqué le rédacteur en chef du magazine, Laurence Rémila. « Avec cette nouvelle formule, Technikart mise sur un journalisme d'idées et de prospective, résolument optimiste et toujours aussi pop ».

Peut-on encore aimer les haters ? Le « Chem-sex » est-il une défonce moderne ? Pourquoi les gilets jaunes fascinent la mode ! Faut-il sauver le rasta blanc ? Les « couples en leasing » sont-ils durables ? L'Open-space est-il une guerre civile ? Joachim Son-Forget va-t-il remplacer Trump ? Etc… Ce ne sont que quelques-unes des questions d'actualité brûlantes auxquelles le magazine Technikart tente d'apporter des réponses, pas moins sérieuses, dans sa nouvelle formule avec le représentant de la France à l'Eurovision, Bilal Hassani.