https://unionpresse.fr/sites/default/files/images/advertisement/Habillage_site_1700_1000.png
230

Les Petits Mythos Le Mag sur sa rampe de lancement

Les petits mythos le mag

Milan Presse va dépoussiérer la mythologie. Après la sortie du bimestriel des Sisters, l’éditeur renouvelle sa confiance avec la maison d’édition Bamboo Edition en développant le magazine Les Petits Mythos.

La série de BD créée par le duo Christophe Cazenove et Philippe Larbier arrive le 4 mars avec une première déclinaison trimestrielle sous la codification 02118 et un prix de vente de 5,50 euros.

Un voyage dans le temps

Conçu pour les plus de huit ans, le magazine et ses 52 pages mobilisent les dieux, déesses et autres grandes légendes antiques pour les fans de la bande dessinée tout comme les curieux et passionnés de mythologie. Les créatures fantastiques font les 400 coups, à l’image des enfants auxquels il s’adresse.

Le magazine des Petits Mythos transporte les lecteurs en Grèce antique et contemporaine, aux côtés de Totor, le Minotaure, qui sera le guide au fil des pages. Chaque trimestre, une histoire dont le lecteur est le héros pour vivre des aventures est suivi de planches de BD, la Mytho-Academy qui invite à voter pour sa divinité préférée.

Au travers de la découverte d’un lieu emblématique de la mythologie et des informations insolites de la gazette d’Hermès, le premier numéro se présente avec des cartes à collectionner, des gags et des jeux.

Une dynamique retrouvée

L’entreprise qui a fêté ses 40 ans l’année dernière continue de réconcilier les jeunes et la lecture. En 2023, l’éditeur jeunesse toulousain s'est inspiré du succès mondial du dessin animé australien, Bluey, pour lancer un nouveau magazine créatif et plein d’humour. Le bimestriel, imaginé pour les enfants dès 4 ans regroupe à la fois des activités créatives mais aussi des recettes de cuisine.

Créé à Toulouse en 1982, Milan Presse conçoit et édite chaque mois une vingtaine de magazines jeunesse destinés aux enfants, depuis l’éveil jusqu’à l’adolescence. L’entreprise qui aime raconter le monde aux enfants emploie aujourd’hui près de 300 salariés.